l'équipe

Précylia Batista

 Psychomotricienne, Déléguée régionale de Poulpito pour l'ïle de la Réunion Saint-Denis-de-la-Réunion

Aude Bioche

Chargée de mission Poulpito, La Roche du Non

Marc Ciepers

Educateur Montessori, Bruxelles, Belgique


Julie Guarinos

Psychologue, Toulon

Laurence Huart

Orthopédagogue, DFD 64. Déléguée régionale de Poulpito en Nouvelle Aquitaine, Morlaàs.

Aurélien d'Ignazio

Psychomotricien, Antony


Marion Leuger

Psychomotricienne, Albi

Hedwige de Maigret

Présidente de Poulpito, Bourron-Marlotte

Florence Roger

Psychomotricienne  à Reims (51) et Montcornet (02)


Thibaut Sansorgné

Psychologue Spécialisé en neuropsychologie, Brive-la-Gaillarde

Sarah Seguin

 Psychologue, Dr. en psychologie, Fontainebleau

amandine Thibaud

Psychologue de crèche et en libéral, Billère


Léonard vannetzel

Psychologue, Directeur de Poulpito, Morlaàs et Paris


poulpito, qui es-tu ?

Initialement constitué de formateurs experts en psychologie de l’enfant, sciences cognitives, psychomotricité, orthophonie, sciences de l’éducation, etc..., Poulpito développe ses activités autour de 3 types d’actions :
  • la formation des professionnels de l’enfance
  • la création et l’édition de ressources au service des professionnels et des familles (livres, activités-ressources, jeux, activités découvertes)
  • les conférences, colloques et webinaires en distanciel.
Exclusivement centré sur le développement de l’enfant, de la famille et des professionnels qui s’y attachent, le noyau dur de l’équipe qui développe Poulpito est issu d'OCT-OPUS Formations, principal organisme de formation en neuropsychologie de l’enfant en francophonie (www.octopus-formations.fr).
La philosophie et la méthode de Poulpito sont nées d’un constat largement observable ces 15 dernières années dans le domaine de l’enfance : un excès de zèle diagnostique et rééducatif conjugué à une popularité croissante des neurosciences (ou équivalent) ont conduit à une situation d’impasse pour les enfants et les familles concernées ainsi que, in fine, les acteurs professionnels de l’enfance. En effet, alors qu’hier encore, l’hétérogénéité développementale était la norme, elle fait aujourd’hui l’objet de suspicions pathologiques généralement suivies de réponses «technicistes » : consultations auprès de « spécialistes », tests et bilans, diagnostics, rééducations, compensations, remédiations, etc.
On recherche des troubles, déficits, handicaps, manques, etc, justifiant des mesures palliatives.
Or, l’être humain ne se développe pas en s’appuyant sur ses faiblesses mais bien en développant ses ressources.
Et c’est là le défi de Poulpito : plutôt que de réparer des enfants cabossés, donnons aux professionnels et aux familles les outils, méthodes et savoirs scientifiques  nécessaires pour construire des enfants solides.